chaines

Allah s’étonne des gens menés au paradis par des chaînes

«D’après la tradition islamique, tout être est naturellement et nécessairement muslim, c’est-à-dire soumis à la Volonté divine, à laquelle, en effet, rien ne peut se soustraire ; la différence entre les êtres consiste en ce que, tandis que les uns se conforment consciemment et volontairement à l’ordre universel, les autres l’ignorent ou même prétendent s’y opposer. »
(René Guenon).

« Connait le peu d’empressement des hommes à Le servir ; aussi leur a-t’Il imposé des actes d’obéissance et les a-t-Il ainsi amenés à Lui, enchainés dans les fers de l’obligation. « Dieu s’étonne des gens menés au paradis par des chaînes » (hadith).»
Ibn ‘Ata’ Allah al-Iskandarî – Hikam