ours

Le péché et non le pécheur !

« C’est le péché qui doit être détesté et combattu, et non le pécheur. Les deux doivent être vus séparément. Si par exemple, un bébé souille sa couche, sa maman n’aimera pas ce qui a souillé la couche, elle aura envie de nettoyer le bébé de l’impureté (l’urine), et elle le nettoiera, mais elle aimera toujours autant son bébé. Dans son esprit les deux choses sont bien distinctes. C’est ainsi que nous devons agir envers les autres, en ayant envie d’enlever l’impureté (le péché) et non en combattant ou détestant la personne ».
[Ash-Sheykh Ahmed ad-Dabbagh – Hafidahou Allâh]