lion

L’essence de la sincérité

« Celui dont la foi est totale est toujours vainqueur.
Voilà pourquoi aucun prophète ni aucun saint n’a jamais été vaincu [définitivement]. Ne sais-tu pas que lors de la bataille
de Hunayn les Compagnons qui prétendaient reconnaître l’Unité de Dieu se sont cru invincibles du fait de leur supériorité numérique.
Ils oublièrent alors [de rechercher l’aide de] Dieu. Ainsi, leur grand nombre ne leur servit à rien, comme ne servent à rien les divinités des associateurs. Les Compagnons étaient bien évidemment croyants mais leur foi fut troublée par l’appui que représentait pour eux leur supériorité numérique. En cela, ils ont oublié la parole de Dieu : « …combien de fois une petite troupe n’a-t-elle pas vaincu une troupe nombreuse, avec la permission de Dieu ».
C’est donc la permission de Dieu qui provoque la victoire [quelles que soient les circonstances].

Seul Dieu est, et rien d’autre que Lui
Quiconque perçoit l’existence Le voit

L’impact de la sincérité se remarque chez ceux qui ne suivent pas les voies du bonheur tracées par les Lois sacrées mais qui sont pourtant profondément sincères dans leur croyance. Ainsi ils remportent la victoire lors de combats grâce à leur aspiration {al-himma}; cette dernière n’est rien d’autre que la sincérité.

On demanda à Abû Yazîd [al-Bistâmî ] : « Dis-nous quel est le Nom suprême. » II répondit : « Dites-moi d’abord s’il existe un Nom de Dieu qui soit restreint ! Tous les Noms de  Dieu sont illimités ! Tout est question de sincérité. Sois sincère et invoque le Nom qui te plaira, tu pourras accomplir ce que tu veux »
[…] Si tu as compris cet enseignement, je viens de t’ouvrir une porte qui te mènera à la félicité. Si tu le mets en pratique, Dieu te donnera le bonheur et tu ne feras jamais fausse route. Tu seras ainsi en paix avec Dieu.
Si tu vois les dénégateurs avoir la victoire sur les Musulmans, alors sache que la foi de ces derniers avait chancelé et le trouble s’y était introduit à l’inverse des dénégateurs et des associateurs.

La victoire est donc la sœur de la sincérité : elle l’accompagne à chaque instant.
S’il n’en était pas ainsi, aucun Musulman n’aurait jamais essuyé de défaite. Par contre aucun prophète n’a jamais été
définitivement battu. Tu vois bien que tantôt les dénégateurs remportent la victoire sur les Musulmans et que tantôt c’est
l’inverse qui se passe. Le groupe le plus sincère des deux n’est jamais battu définitivement.

C’est ainsi que seront les Conseillers du Mahdî et c’est cet enseignement qu’ils communiqueront à ses partisans (ashâb al-mahdî}. Te rends-tu compte qu’ils conquerront la Ville de Constantine par le takbîr ? Lorsqu’ils prononceront le premier takbîr, le premier tiers des remparts de la ville s’écroulera, lors du deuxième, c’est le second tiers qui s’écroulera et lors du troisième, tout le reste des remparts s’affaissera. Ils la conquerront donc sans faire usage de l’Epée. Voilà l’essence même de la sincérité «’ayn al-sidq» dont nous avons parlé.»

Le Mahdi et ses Conseillers (Une sagesse pour la fin des temps)
Ibn ‘arabî